Related Posts with Thumbnails La CAF ou l'histoire sans fin de ma vie (presque pire que mon divorce) - Materno-blog

Materno-blog

Je m'inquiéterais plutôt pour ceux qui arrivent reposés au Ciel

25 avril 2017

La CAF ou l'histoire sans fin de ma vie (presque pire que mon divorce)

Chère Caisse d’Allocations Familiales,
C’est moi ! Tu sais ! Celle à qui tu n’as pas versé un centime depuis trois mois !
Quand mon mari est parti et que je me suis retrouvée du jour au lendemain sans un sou avec quatre enfants, tu m’as dit : «Ne t’inquiète pas, tu as plus de 27 ans, tu as droit au RSA. »
Soulagement.
Je me suis mariée jeune (oui, ce n’était pas le choix le plus judicieux, je l’admets), après avoir stoppé mes études (bis) et j’ai enchaîné avec 4 grossesses. J’ai donc passé 9 ans de ma vie à nourrir, changer des couches, apprendre à parler, à lire et à compter à quatre petits êtres. Pour te la faire courte, j’ai travaillé pour l’avenir de la France, et je n’en suis pas peu fière.
Seulement voilà.
A partir du moment où j’ai intégré ce triste clan des mères célibataires, j’ai eu deux chemins : je pouvais prendre tous tes sous et continuer à m’occuper de mes enfants avec un petit Atarax de temps en temps pour oublier. Ou devenir une femme libre et indépendante, une femme qui travaille et qui ne se laisse pas abattre.
J’ai pris le second chemin. Celui du travail. Je n’ai pas voulu que mes enfants aient l’image gravée d’une mère qui pose ses fesses sur un canapé et qui contemple le monde derrière BFM TV. J’ai celle de ma mère, icône à elle toute seule de la France qui se leve tôt pour s’engouffrer dans un RER infâme, fut-ce enceinte jusqu’au cou, et je remercie le ciel de m’avoir donné ce qu’il se faisait de mieux comme maman battante.
Bref je suis devenue journaliste. J’écris. Mais dans la presse, les CDI, ça court pas les rues. L’heure est à la pige, plus ou moins selon les moments, plus ou moins bien payées selon les journaux. Je m’accroche à mon projet, j’y crois, je veux une vie professionnelle épanouie.
Et toi, chère Caisse d’Allocations Familiales, tu n’y comprends rien. Une bénéficiaire du RSA qui travaille, mais qui ne rentre pas dans les cases des contrats classiques, ça te perturbe beaucoup.
Du coup, cela fait trois mois que tu ne m’as rien donné. La moitié des allocations familiales, à la bonne heure, je t’invîte à essayer la vie à 5 avec 232 € en 2017.
 
Depuis le mois de janvier, c’est le 4ème « complément d’information » que tu me demandes. Et chaque fois que tu le reçois, parce que je suis obéissante et que je te l'envoie rapidement, tu mets 3 ou 4 semaines à ouvrir l’enveloppe et une semaine à te gratter la tête devant ma situation.
Du coup, ma bonne dame, je crois que je vais peut-être finir par faire comme tout le monde : arrêter toute activité, tant pis pour ma carrière au Figaro et tranquillement percevoir la coquette somme à laquelle j’ai droit. Ce sera plus simple pour toi.
Dans mon malheur, j'ai de la chance : je suis née économe et j'ai des soutiens. 
Mais comment font les gens qui attendent ton virement pour acheter un pack de lait, comment font les gens seuls, comment font ceux que la vie n’a déjà pas épargné et que tu te charges d’enfoncer tranquillement, d’un petit coup de pied bien sec dans la tombe.
Honte à toi, chère Caisse d’Allocations Familiales. Avec tes délais de traitement, tes 24h pour rentrer une information dans une interface et tes techniciens conseils qui sont dépassés quand on ne leur parle plus prime de naissance et prestation du jeune enfant, tu es le reflet d’une France qui marche sur la tête. Qu’on ne vienne pas t’entendre dire que tes allocataires sont des feignasses : tu décourages même les plus courageux.
Du coup, comme je finis moi-même par être désabusée, et puis comme d’ici à ce que tu traites mon nouveau complément d’information j’ai le temps de regarder mes enfants crever de faim dix fois, je me dis que si tu as besoin de personnel pour accélerer le mouvement, je vais mettre mes ambitions journalistiques de côté. Embauche-moi. Je traiterai mon dossier.

Ecrit par Mam Solo à 21:01 - Les petits mots des Mamans [5] - Permalien [#]

Commentaires sur La CAF ou l'histoire sans fin de ma vie (presque pire que mon divorce)

    Argh ! mais c'est ubuesque !
    Et le pire, c'est que j'écrivais des choses analogues sur le même sujet y a pas plus tard que quelques jours : http://petitbout-petitbout.blogspot.com/2017/03/pole-emploi-et-caf-ouillages.html
    Mais que justement, je me faisais la réflexion que dans mon cas, avec le salaire de mon mari cela nous avait mis dans une situation très inconfortable mais pas "dangereuse" (= pas d'interdit bancaire, etc), alors que sans mari, eh ben bonjour...

    C'est rageant de voir les obstacles auxquels on se heurte quand on voudrait se faire assister le moins possible...

    Posté par Gwen, 27 avril 2017 à 00:15 | | Répondre
  • Je crois que l'on pourrait en effet bcp écrire sur la CAF ..... et sur sa capacité à gérer les situations qui ne rentrent pas dans les cases .....
    Si vous êtes en train de divorcer vous avez sûrement reçu par le biais de la CAF une "offre" de rencontrer une assistante sociale.
    Je l'avais dans un premier temps refusée mais après avoir été au RV je me suis rendue compte que cela a largement fait accélérer les démarches en cours .... je ne pense pas qu'ils oseraient faire trainer autant votre dossier s'il était "géré" par un professionnel.....
    c'est dommage d'en arriver là mais face à leur mutisme n'hésitez pas !
    Bon courage pour tout ce que vous avez à vivre.

    Posté par Anne, 27 avril 2017 à 09:17 | | Répondre
  • snif, j'ai loupé un truc, tu as divorcé ? comment vas tu ?

    Posté par ade, 27 avril 2017 à 15:58 | | Répondre
  • La CAF je m'en suis aussi désnscrite tout récemment tellement c'est galère de justifier sa situation (qui varie au gré des CDD ou embauche en chèque emploi service) Et de voir qu'avec elles bonnes informations ils se gourent de case ... incapables!(à Pole emploi aussi il fait bon vivre!j'y avais postulé).Bon courage et heureuse que tu amis des soutiens c'est juste vital dans notre société ...

    Posté par Porte plume, 03 mai 2017 à 23:39 | | Répondre
  • Cet article m'a (malheureusement !) fait rire. C'est tellement la vérité... Du coup je pense que je vais postuler aussi pour traiter mon dossier

    Bravo pour cet article !

    Posté par L'Antre de l'Her, 11 mai 2017 à 03:23 | | Répondre
Nouveau commentaire