Related Posts with Thumbnails Ma vie sans sucre #3, ou cet affreux calvaire. (rien qu'ça) - Materno-blog

Materno-blog

Je m'inquiéterais plutôt pour ceux qui arrivent reposés au Ciel

07 décembre 2014

Ma vie sans sucre #3, ou cet affreux calvaire. (rien qu'ça)

Il y a eu le top départ de ma vie sans sucre. 

C'était bien, c'était beau, c'était plein d'espoir. 

Puis il y a eu un coup de moins bien. Un raté. Vite oublié, car blindée de convictions, je me relançais dans l'expérience sans faillir.

Et depuis, j'ai tenu.

J'ai tenu jusqu'à il y a quelques jours.

Mon erreur ? j'ai mangé du sucre. (ouh c'est mal) Un peu. Parce que j'étais fatiguée, p't'être même épuisée, et que j'avais besoin de carburant. 

Et voilà. Here we are. Je ne pense qu'à manger du sucre, je ne désire qu'une viennoiserie au chocolat, un prince ou une tartelette à la framboise. Je ne peux pas marcher dans la rue sans avoir envie d'entrer dans une boulangerie ou d'acheter une crêpe, ou une gaufre, ou des chichis, ou des cachuètes grillées au pralin. Bref toutes ces affreuses cochonneries bon sang, alors que depuis que je n'ai plus de sucre dans le sang, ma principale maladie inflammatoire a quasiment disparu. 

Pour ce qui est de l'aspect détente, ça, vous laissez tomber. Je ne suis absolument pas plus zen. C'était peut-être un effet au début de la cure, mais depuis plusieurs facteurs ont réduit au néant l'espoir d'une mère paisible et qui ne s'énerve jamais. (si si c'est ce que j'étais en août, j'vous jure)

Alors, puisqu'un des effets principaux a disparu, pourquoi continuer ?

Parce que "hey maintenant battez-vous" (coucou les copiiiines!), parce que j'ai la conviction que c'est une alimentation qui est juste (coucouuuu mon HA !), parce que j'ai espoir que ça me sauve de quelques maladies à la con. 

Mais c'est dur. J'ai faim, j'ai envie de chocolat, de sucre, de nougat, de confiture sur toutes mes tartines. Je ne me flagelle pas des heures durant quand j'avale un ferrero rocher ou un pancake aux fruits rouges, mais je ne veux pas retomber dans l'addiction. Je suppose que c'est la même histoire que pour le tabac (kwwwôôa qui fume ici ???) : soit on arrête tout, soit on replonge dès qu'on en reprend, même rien qu'un peu.

Pas de chance, j'ai replongé.

Mais je vais vaincre. Je suis une warrior, il paraît... alors... qu'est-ce-qu'on dit ? si vous avez bien suivi....

(allez je laisse répondre les fb-copinautes)

brigitte-et-vous-tu-m-aimes

 

Ecrit par Mam Solo à 17:33 - Les petits mots des Mamans [15] - Permalien [#]

Commentaires sur Ma vie sans sucre #3, ou cet affreux calvaire. (rien qu'ça)

    Oh! Je fais pareil depuis 3 semaines, j'ai replongé ces jours-ci pour les anniv de mes enfants (faut pas déconner non plus) et j'ai été écœurée, j'ai eu du mal à finir mes parts de gâteaux. J.ai espoir de ne plus en avoir envie du tout à un moment.... Mais apparemment ça marche moyen... Ça fait combien de temps que tu as arrêté? Bon allez c'est pas la période la plus facile , tu reprendras à fond en janvier

    Posté par Marie H, 07 décembre 2014 à 17:52 | | Répondre
    • Alors les trucs trop sucrés m'écoeurent aussi, genre la grosse part de
      pecan pie ça passe pas. Mais un Prince ou un pain au chocolat........

      Posté par Mam Solo, 07 décembre 2014 à 17:56 | | Répondre
  • Maintenant battez vous!

    Posté par Marie H, 07 décembre 2014 à 18:02 | | Répondre
  • Un HA qui est loin, c'est un télé-HA ?

    Posté par Gosev, 07 décembre 2014 à 18:32 | | Répondre
  • fais comme moi alors, une journée "cure de cochonnerie" , genre une fois par mois.. ou une fois par semaine ! tout y passe et après ça va mieux !

    Posté par Marie, 07 décembre 2014 à 19:02 | | Répondre
  • La Sucre tu vaincras, parce que tu as la force (mais craquer en hiver, quoi de plus normal!).

    Posté par Miss Tagada, 07 décembre 2014 à 19:36 | | Répondre
    • Oui c'est vrai que la différence de saison doit jouer....

      Posté par Mam Solo, 07 décembre 2014 à 19:53 | | Répondre
  • Coucou, madame Sololine !
    Mais on en a besoin, du sucre ! Après, des sucres lents et des sucres rapides, c'est mieux que des sucres rapides tout seuls, sinon c'est l'engrenage, la fringale assurée deux heures après. Pour ne pas avoir faim, manger des féculents à chaque repas, pas trop, mais à chaque repas.
    A pareille époque l'an dernier, je mangeais les Snick... par deux. Ouais, ouais, ouaich, même que j'ai pris de kilos aussi. Allez, courage, ça passe, mais lutter contre soi-même parfois, c'est trooop difficile !

    Posté par Profil supprimé, 07 décembre 2014 à 23:21 | | Répondre
  • Bravo -- bon courage! Vous pouvez le faire!

    Posté par SarahLP, 08 décembre 2014 à 07:57 | | Répondre
  • Mince, moi qui comptais proposer une opération glaces demain... Ce billet me rappelle qu'il va falloir se contenter de Mojito! Vraiment trop bête

    Posté par M B, 08 décembre 2014 à 09:41 | | Répondre
    • Oh oui, un mojito en votre compagnie..... Quel calvaire......!

      Posté par Mam Solo, 08 décembre 2014 à 15:30 | | Répondre
  • Et avez-vous essayé de faire vos propres gâteaux en utilisant du sirop d'agave pour sucrer? Le sirop d'agave est très bien reçu par le corps puisqu'il convient même aux diabétiques et ne modifie pas le goût sucré.

    Posté par adeline, 08 décembre 2014 à 19:26 | | Répondre
  • Maintenant battez vous !!! Et sans voulior faire la rabat joie il y a du sucre dns le mojito ....et en plus l'alcool est metabolisé en sucres rapides ... Bon d'accord je sors ...grosse bise sophie !!!et puis le prince quand on le mange avec les enfants ca fait pas de mal 😜

    Posté par Yaya2b, 09 décembre 2014 à 07:28 | | Répondre
  • J'admire ton courage.
    Je devrais aussi me lancer dans la bataille avec mes ovaires polykistyques mais je n'ai aucun courage quand il s'agit de nourriture....
    Bravo! Car même si tu rechutes tu essaies!

    Posté par pmgirl, 10 décembre 2014 à 16:42 | | Répondre
  • La consommation de sucre n’est pas mauvaise pour la santé. Le plus important, c’est de savoir contrôler son taux de sucre.

    Posté par Ivan, 31 décembre 2014 à 11:50 | | Répondre
Nouveau commentaire