Related Posts with Thumbnails Cododo mon oeil - Materno-blog

Materno-blog

Je m'inquiéterais plutôt pour ceux qui arrivent reposés au Ciel

08 septembre 2013

Cododo mon oeil

"Dormir avec son bébé, c’est partager des moments d’une grande intimité. C’est sentir ses mouvements quand il dort, surveiller sa respiration, entendre ses moindres murmures. Ce n’est plus notre intelligence qui est sollicitée mais nos réflexes. La communication entre le bébé et ses parents est directe, naturelle, instinctive. La mère peut alors rassurer son bébé par une caresse, un murmure, ou par sa simple présence et le souffle régulier de sa respiration. Et puis, quel bonheur de sentir son bébé qui cherche instinctivement le contact avec sa mère, preuve de son attachement profond. Elle va répondre elle-même, instinctivement, aux appels de son bébé, créant ainsi des liens forts qui influeront sur leur relation."

Ouais ouais.

PLUS JAMAIS, j'te dis. PLUTOT MOURIR, j'te dis.

3 enfants, tous élevés au "regarde ce beau berceau mon chou, mais oui je t'aime mais ton lit aussi". Ils ont tous dormi plus ou moins correctement, plus ou moins rapidement, mais enfin on en est jamais arrivés là. Et ma foi ils n'ont pas l'air traumatisés, ils ne font pas de cauchemar, je n'ai même pas l'impression que dans 10 ans ils me diront "t'as pas dormi avec nous, tu nous aimes pô, t'es pas not' mère d'abord".

4ème bébé, excès de zèle "oh oui, sois instinctive, animale, naturelle, bio et tout". C'est vrai que c'était beau au début. C'est vrai que j'ai aimé ça. Mais à 8 mois et demi, je préfèrerai dix fois DORMIR.

Je me retrouve avec un bébé qui ne sait pas dormir seule. Avant je m'en fichais je trouvais ça mignon, c'était comme un petit animal trognon, perdu sans son mentor de mère. Aujourd'hui je me retrouve avec un grand bébé capricieux qui comprend très bien qu'elle va m'avoir à coups de hurlements stridents, parce que je préfère encore avoir 10 centimètres de lit où m'étendre que d'essayer de m'endormir la tête sous un oreiller pour ne pas l'entendre. Et maintenant, comment je fais moi hein ? Eh bah j'en bave, voilà comment je fais.

Cododo mon oeil ; début des emmerdes, oui !

Super Nanny, quand j'étais encore pleine de convictions psycho-rigides, je ne comprenais pas pourquoi tu séparais toujours fissa l'enfant du lit de ses parents.

Je veux redevenir psycho-rigide.

Je t'en supplie, ressuscite.

cododo11

Ecrit par Mam Solo à 14:49 - Les petits mots des Mamans [0] - Permalien [#]

Commentaires sur Cododo mon oeil

Nouveau commentaire