Related Posts with Thumbnails Les mauvais sentiments - Materno-blog

Materno-blog

Je m'inquiéterais plutôt pour ceux qui arrivent reposés au Ciel

28 novembre 2011

Les mauvais sentiments

Ici, et dans ma vraie vie, je ne cache pas mes mauvais sentiments. Je ne vais pas raconter ma vie à la boulangère, mais d'une manière générale, si je suis fatiguée, si je suis en train de devenir folle après avoir passé 5 heures sur un gâteau en forme de voiture, si j'ai envie d'envoyer mes enfants en pension à 4 ans après qu'ils aient dévasté le salon, si je préfèrerais mourir que d'avoir à me lever la nuit pour les dents de Petit Bourgeon : je le dis.

Beaucoup, ici, me disent que vraiment, ça les décomplexe, et qu'elles se sentent moins seules dans leur flot de mauvais sentiments.

Beaucoup d'amies de la vraie vie, qui viennent d'être proclamées mère par Dame Nature, se sentent soulagées de savoir que non, on est pas une mauvaise mère si on ne passse pas sa nuit à regarder son bébé dormir.

Soulagées. Pourquoi ? parce qu'il y a des hommes, et finalement surtout des femmes, qui nous font vite culpabiliser. Alors on se sent obligées de faire semblant d'adorer bercer un nourrisson entre 2h et 5h du mat'. On se sent obligées de se faire passer pour SuperWoman : ma maison est impeccable, mes enfants sont des images, on mange équilibré, mon bébé ne pleure jamais bien sûr, et ma dent scintille.

Mes petites dames qui regrettez vos nuits complètes, qui peinez à mettre un pied par terre sans écraser un jouet, qui aboyez sur vos enfants quand vous n'avez plus la force de leur demander poliment d'arrêter de jouer avec la porte bordel (vous dîtes des gros mots en plus ?. eh bah bravo, je ne vous félicite pas!), qui n'en pouvez plus d'entendre votre bébé hurler à la mort, dîtes vous bien une chose : cette femme là, qui vous regarde comme si vous étiez une extraterreste parce que vous avez osé dire que vous attendiez avec impatience que votre enfant ait 3 ans et qu'il sache un peu vivre sa vie sans vous ; celle là qui inspecte votre maison de fond en comble en vous informant que vous avez droit à une aide ménagère avec la CAF, non ? ; eh bien, toutes celles là, et elles sont nombreuses, mentent. Elles vous font croire qu'elles vont bien, mais elles vont aussi mal que vous. Simplement elles n'ont pas la simplicité de le dire. Elles refoulent leur mauvais sentiments, honteuses d'être simplement un peu humaines. Elles évitent les sujets difficiles, et c'est aussi elles qui vous ont fait croire avant votre accouchement que naaaan, vraiment, passer de un à deux enfants, c'était de la rigolade.

Alors, y a t'il vraiment tant de mal à dire ses faiblesses, à ne pas craindre de se montrer et se dire en vérité, à avouer que non, là, ça ne va pas, à recevoir une amie dans un vrai champ de bataille, sans avoir cherché à camoufler la réalité, pour paraître fortes, parfaites... ?

Parce qu'on est mères, n'a-t'on donc plus le droit d'être bassement et simplement...

... humaines ?

 

 

Ecrit par Mam Solo à 09:21 - Regards sur le monde - Les petits mots des Mamans [18] - Permalien [#]

Commentaires sur Les mauvais sentiments

    Je me retrouve parfaitement dans ce que tu dis, car quand les enfants sont petits, on est vite épuisé, surtout si nos nuits sont hachées par les dents de l'un, le vomit de l'autre et les cauchemars du dernier. J'ai connu. La seule chose est que je savoure ma vie d'aujourd'hui car toi, ce fut moi ya 6 ans. Tout pareil. Bon courage et OUI, nous sommes humaines.

    Posté par Angèle, 28 novembre 2011 à 09:44 | | Répondre
  • j'approuve

    c'est vrai qu'on ne trouve pas assez de mamans qui ont le courage de dire ce qu'elles vivent, et ce qu'elles pensent tout court! J'ai eu récemment un témoignage assez étonnant d'une dame de 60 ans qui avait un problème de santé depuis 6 mois, et des plus gênants (colique). Après avoir fait un tour chez l'iridologue, cette dernière lui a dit: "ne cherchez pas madame, vous vous êtes donnée entièrement pour vos enfants (4 + 4 adoptés+famille d'accueil), et maintenant qu'ils sont grands et que vous pouvez enfin vous reposer, votre corps manifeste le relâchement d'années de tensions et de frustrations." Voilà, et avec un petit traitement tout bête à l'argile, la voilà guérie. C'est fou ce qu'une mère, aimante, peut faire pour ses enfants. Pour moi c'est ça la sainteté. Et non la recherche de la perfection. Juste accepter d'être soi et de tout donner pour ceux qu'on aime.

    Posté par stephix, 28 novembre 2011 à 10:03 | | Répondre
  • c'est ben vrai ça

    comment dire?? Je suis justement dans cette phase où ben là j'en peux plus et dans mon esprit malheureusement conditionné par des années de définition merveilleuse de la maternité c'est POOOO BIIIENNN !!

    une maman ça doit être patiente, à l'écoute, disponible, ça doit se lever d'un bond quand bébé pleure à 03h du mat' et en plus ça doit rentrer dans sa chambre avec le sourire sauf que parfois c'est juste pas possible physiquement et psychologiquement.

    oui il est malade, oui c'est normal qu'il chouine, oui il ne le fait pas pour m'embêter et OUI je n'en peux plus!!

    alors en plus de me sentir une mauvaise mère de ne pas avoir cette patience d'ange le pire c'est qu'avouer mon ras le bol pour moi c'est le reconnaitre officiellement!!!

    les mauvais conditionnements sont tenaces !! mais grâce à des gens comme vous on se rend compte qu'on fait bien d'essayer de faire taire cette petite voix intérieure qui nous susurre des trucs pas gentils à l'oreille ...

    méthode Coué : je suis une maman formidable avec des défauts (à répéter plein plein plein) pffff dur l'exercice !!

    Posté par nathalie, 28 novembre 2011 à 10:41 | | Répondre
  • Ca existe

    Je ne suis pas d'accord pour avoir dans mes amies des personnes qui ne sont pas prétentieuses; qui ne cherchent pas à en mettre plein la vue en se montrant capable d'affronter les situations et qui réellement arrivent à prendre du recul et sont la zénitude incarnée face aux situations que tu décris. Je pense à une en particulier qui est vraiment une personne simple, de grande gentillesse, honnêteté et modestie et qui simplement est patiente et zen; et avec qui tout passe sans énervement parce que simplement son caractère est comme ça. Ça existe, il y a vraiment des gens comme ça et elles ne sont pas forcément des menteuses. C'est sûr ça file des complexes. Mais ça force le respect aussi. Et pour ma part (et alors que j'angoisse déjà des premières semaines de vie de bb2 pour avoir vraiment mal vécu la fatigue, les pleurs du soir, la pression de l'entourage et les incompréhensions de maman novice face à bb1) plutôt que de prendre cet exemple comme une raison de culpabiliser d'avance en me disant elle y arrive et pas moi; je regarde sa façon d'appréhender les situations en en prenant exemple et en essayant de travailler sur mon caractère même si bien entendu on ne peut pas se changer...on apprend vachement de ce genre de personnes (qui néanmoins ne sont pas parfaites en tous points heureusement!!!!)

    Posté par Hélo, 28 novembre 2011 à 11:00 | | Répondre
  • j'aimeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee
    moi qui suis ass (assitanet sociale hihi) parfois ej em sdis que je suis uen mauvaise mèer et en plsu maltraitante hihi qd comme tu dis à bout et apres un journée non stop de chouinage je suis à bout et je crie et jure lol
    mais non avec du recul et par mon metier je peux dire que je ne suis pas maltraitante lol je suis juste maman de 2 enfants en bas âge, que je suis fatiguée par le testage des limites d'un enfant ed 3 ans par les pleurs que je ne comprends pas de mon bb de 8 mois
    et surtt que ej suis commeça car je lesaime et que qd je suis avec eux je ne peux m'empecher d'etre inquiete et angoissée en perm pour eux qu'il leur arrive qqle chose ed grave qu'il se fasse mal etc
    c'est pourquoi aprse avoir dit 20 fois à ma filel de pas sauter sur le canapé (car j'ai peur quelle se fasse tres mal) je crie et que ej la punit tt ca parqce que je suis une maman "trop aimante " lol

    alosr moi je te le dis : "T'ES UNE SUPER MAMAN"
    tu te battrai jusqu'a la mort
    les autres pfff en feraien t elles autant ??

    Posté par nelly, 28 novembre 2011 à 11:00 | | Répondre
  • Tellement mais alors, tellement d'accord !!
    Tout comme l'état de grâce que tu es censé éprouver pendant ta grossesse... Tu parles, t'es malade comme un chien, t'es fatiguée, t'es grosse... !!

    Posté par Lady Plux, 28 novembre 2011 à 11:27 | | Répondre
  • Hélo, en fait on est pas sur le même plan : je n'ai rien contre les personnes presque parfaites, douées en rangement, et ultra zen avec leurs bébés/enfants. Je ne dis pas non plus que ça n'existe pas, moi même j'ai la joie d'en connaître. D'ailleurs Angèle qui a commenté plus haut a beau dire : c'est une as du rangement et de la propreté, et chez elle c'est naturel. Pour autant je ne la considère pas comme une personne fausse, ni même d'ailleurs la célèbre mère de famille bien bien nombreuse dont je parle souvent à mes amies de la vraie vie et qui est juste mon exemple de vie en chair et en os.
    Bienheureuse es tu toi aussi si tu en connais, c'est une vraie chance pour avancer soi-même! D'ailleurs très souvent ces femmes sont d'une grande humilité, et elles ne savent même pas qu'elles donnent de belles leçons aux autres... sans même nous faire sentir coupables ! ..

    Non, ce qui m'est insupportable, ce sont ces personnes comme moi, et beaucoup d'autres, qui galèrent franchement autant que nous, mais qui ne veulent pas le reconnaître, qui se cachent sous des faux semblants, et qui réussissent à nous faire nous sentir mal alors même qu'elles ne "valent" pas mieux que nous.

    Toi, tiens, au hasard : tu es un de mes exemples de cuisine. Je regarde tes plats, j'admire, j'essaie vaguement de reproduire, et ta manière d'être ne me fait pas me sentir mal ou envieuse. Parce que tu ne vas pas me regarder comme une pouilleuse si je te sers des tomates farcies. Là est toute la nuance (subtile, je te l'accorde), et c'est sans doute pour moi un des premiers fondements de l'amitié vraie.

    Posté par Madame Sololine, 28 novembre 2011 à 11:59 | | Répondre
  • Vive Les "Joies de la Maternité...
    Pour ma part, je préfère voir le verre à moitié plein et c'est dans ma Nature;
    Mais j'avoue que parfois, je me sens épuisée et c'est dans la prière que je puise la force nécessaire pour aller de l'avant;
    Et je suis bénie d'avoir un petit mari qui me comprend et me soulage en veillant sur les petits et en préparant les repas sans se plaindre...
    Mais c'est Normal d'avoir parfois envie de prendre ses valises et partir seule en vacances...lol
    Alors Courage Madame Sololine

    Posté par Herenui, 28 novembre 2011 à 19:26 | | Répondre
  • Ah mais alors ça, il faut que je le fasse lire à ma grande soeur ! Si ça pouvait lui donner le déclic...

    Posté par babifoot, 28 novembre 2011 à 23:18 | | Répondre
  • mais oui!

    c'est ce genre de propos déculpabilisant que je me jure de tenir à mes amies quand elles auront des enfants! Oui, 60 nuits d'insomnie c'est crevant (il n'a que deux mois, pour l'instant, le mien!!), oui parfois j'ai juste envie de le confier à son père et me barrer bien loin, oui il m'arrive aussi de ne pas passer l'aspi pendant un temps que la morale réprouve...Je n'ai eu aucun témoignage en ce sens jusqu'à présent, et je trouve ces "mères parfaites" très culpabilisantes.

    Posté par pequellette, 29 novembre 2011 à 15:31 | | Répondre
  • Ah ces mères qui font comme si elles étaient parfaites, qu'est ce que ça m'énerve. Parce que ça fait des dégâts non seulement sur elles-mêmes, mais sur les autres aussi. Alors tu as bien raison de le dire et de l'écrire: être mère, c'est pas toujours facile, et je ne connais personne qui se réjouisse de se lever 18 fois dans la même nuit pour un gamin qui veut pas dormir, qui réussisse à gérer sans fausse note 1 ou 2 ou plus d'enfants. Et moi, qui passe dans la réalité pour une bonne mère sans problème, je rappelle toujours que même si je donne cette impression, il se trouve que moi aussi, parfois, je merde (la preuve en est que mon fils de 10 mois ne dort toujours pas la nuit )

    Posté par hellébore, 29 novembre 2011 à 18:00 | | Répondre
  • Merci. J'ai ri et ça m'a fait du bien. Je n'en peux plus. Je suis si fatiguée.

    Posté par Aurélia, 04 janvier 2013 à 22:27 | | Répondre
  • Merci Sophie !!!
    C'est exactement ce que je pense. .. mais ce que je ressens, c'est un peu le"non droit" de me plaindre car j'ai 4 enfants et je n'ai qu'à assumer d'en avoir fait autant .... comme si c'était plus légitime de dire que ça ne va pas avec 2 enfants.
    Enfin bref, très bon article, merci !

    Posté par Marie-Anne Pitta, 09 novembre 2013 à 08:42 | | Répondre
  • Completement d'accord et en meme temps notre histoire fait que je le vis un peu differemment. Donc vu d'ici, j'suis crevee mais tout le monde s'en fout : "t'as qu'a avoir une bonne !" Ma maison est crade :"mais ou est ta bonne ?"
    Quand je me suis plainte parce que Mini Z arrivait a bout de ma patience, j'ai eu pour reponse :"tu sais, je suis plus fatiguee que toi !"
    Donc ce sont mes compatriotes libanaises que j'emm@@@@@@%%%$$$ !
    Les gros mots avec les enfants etant le privilege de mon mari
    J'essaie de profiter de chaque seconde mais sans illusion sur mon manque de sommeil et mon niveau de fatigue, je garde le sourire parce que mes enfants ne meritent pas d'avoir une maman triste mine et je me dis qu'un jour, on respirera un peu plus.... et puis Dieu entend ce que les autres ne veulent pas entendre ou voir parce que cela ne se fait pas dans nos societes libanaises !!! Le culte des apparences nous perdra !

    Posté par Zélie, 09 novembre 2013 à 09:19 | | Répondre
  • Je ne l'aurai pas mieux dit moi-même et c'est pour ça que j'ai tant de plaisir à vous lire jour après jour, ça fait un bien fou de se dire que non, on n'est pas la seule à être fatiguée! Parce que oui, les enfants c'est juste merveilleux mais c'est aussi épuisant, et dans ce métier, pas de pause syndicale, c'est du 24/24!
    Merci!

    Posté par satine_fd, 09 novembre 2013 à 13:07 | | Répondre
  • Oui en effet ça existe des super woman pour gérer les enfants, il y a des femmes qui ont un don pour ça, je connais des mamans de 8 et 9 enfants qui sont toujours calmes, toujours contentes... je me dis "ah leurs bébés doivent faire leurs nuits" et non, elles t'expliquent calmement et avec le sourire qu'ils ont été un peu inquiets car un de leurs fils s'est pété le genou, leur fille a eu un accident de vélo, l'avant dernière a la gastro et se réveille toutes les heures et le bébé ne fait jamais ses nuits et a 7 mois, etc etc. Il y a des mères qui sont faites pour ça ! Et qui me font halluciner car je n'en ai que 3 et elles bien plus mais ce sont elles qui ne me font jamais culpabiliser, qui me demandent si elles peuvent me faire un trajet d'école pour m'aider, si je ne suis pas trop fatiguée etc. ! Que le Seigneur les bénissent !
    Et elles ont d'autres souffrances, comme chacun, ce ne sont pas des héroïnes pour autant, mais CA, c'est leur truc
    Moi non, et dieu sait si j'adore mes enfants... mais je fais partie de celles qui en pleine nuit disent parfois "bon maintenant tu le prends car là je ne peux plus, je ne le supporte plus" !
    Mais la prière est mon aide la plus précieuse, prier chaque jour Marie et l'esprit saint pour m'aider dans ma tâche de maman aujourd'hui... je le fais pour ce troisième bébé et ça me change la vie ! les jours où je n'ai pas prié sont bien pires, je me suis énervée, j'ai crié (et osons le dire, j'ai tapé...) ... Ma résolution la plus ferme de l'année est bien de ne jamais louper mon temps de prière quotidien ! Et depuis la rentrée, je prie en journée (les rares moments calmes / école + sieste du bébé) plutot que le soir crevée et ça m'aide énormément !
    Enfin, on fait comme on peu ! et je me dis qu'on a de la chance de vivre à une époque où on ose un peu plus se dire les choses entre mamans, notamment via les blogs, que oui, on galère toute (sauf exception!) ! Je me dis souvent que nos grand mère devaient culpabiliser un max et ne pouvaient meme pas questionner leurs copines ou se plaindre car ça ne se faisait pas !

    Posté par Adeline, 10 novembre 2013 à 12:18 | | Répondre
  • Comme vous l’avez si bien dit, nous sommes humaines et les humains ne sont pas parfaits ! Perso, je ne peux pas me vanter de tenir correctement ma maison, car il y a des moments où beaucoup de choses trainent. Eh oui, il m’arrive aussi d’être fatigué quand mon bébé me réveille toutes les heures parce que quelque chose ne va pas. Je ne crois pas non plus toutes ces femmes qui disent que, pour elles, tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes !

    Posté par Sandrine, 30 mars 2015 à 13:18 | | Répondre
  • Comme je le dis toujours, il n’existe pas de parent parfait ! L’important, c’est de faire de notre mieux pour le bien-être de nos enfants.

    Posté par Marcus D, 01 février 2016 à 11:24 | | Répondre
Nouveau commentaire